Articles de presse

index

Mon abstention du budget de la Ville de Douai

« La crise sanitaire a montré que l’État central ne peut pas tout gérer et que c'est dans les territoires qu'on peut agir au mieux au plus proche des habitants. La crise a montré aussi que les personnes dans la précarité peuvent vite basculer dans la pauvreté. Or, la solidarité, c'est l'ADN de notre ville. Avez-vous anticipé des mesures qui viseraient à palier cette crise sociale qui s'annonce et qui, finalement, est déjà là ?  »

Samedi 27 mars 2021

index

Douai fait appel à un prestataire extérieur pour les autorisations d'urbanisme

« Je m'étonne que vous n'ayez pas fait appel à l'agglo pour mutualiser les moyens et baisser les coûts », a réagi le conseiller municipal d'opposition François Guiffard (Ensemble Faisons Douai). Le recours à Douaisis Agglo serait plus cher que le prestataire de la Ville, a répondu le maire, pour justifier son choix - malgré notre demande, la mairie n'a pas, jusqu'ici, été en mesure de nous fournir les tarifs d'Urbads et de Douaisis Agglo.

Jeudi 1er avril 2021

index

Hommage à Louis-François Caude, scénariste de «Et meurent les Géants»

Homme de culture, Louis-François Caude est décédé au début du mois. Le Douaisien avait participé à la création de la Maison de la culture, à Douai, dans les années 1960, à l’aventure du Théâtre populaire des Flandres et à l’écriture du téléfilm « Et meurent les Géants. »

Samedi 23 janvier 2021

index

Douai récupère le Festival international du grand reportage d’actualité (FIGRA)

« C'est une belle opportunité pour l'attractivité de la ville et pour l'ouverture culturelle des scolaires, s'est félicité l'élu d'opposition François Guiffard. Ça va mettre en valeur le travail des grands reporters et c'est une belle réponse au Douai-bashing. »

Samedi 12 décembre 2020

obs

Le modèle majoritaire est le tourisme de masse, c'est quelque chose que vous voulez éviter pour le Douaisis ?

« Nous avons besoin de faire venir des touristes à Douai et dans le Douaisis, mais sur un modèle différent de celui qu'on a pu connaître avant la crise du coronavirus. Nous allons travailler sur la notion de tourisme à taille humaine et sur des prestations plus personnalisées. Il ne s'agit pas de faire du tourisme de massedans le Douaisis mais de jouer la carte du territoire dans son ensemble. »

Jeudi 10 septembre 2020

index

« Je ne voulais pas être un simple élu isolé au sein de cette agglomération. Je voulais intégrer un groupe de travail. Je n’ai pas eu de contacts avec les socialistes et les communistes. J’ai dialogué avec Jean-Luc Hallé (maire d’Hamel,) chef de file du MENID (mouvement des élus non-inscrits du Douaisis). On s’apprécie. J’ai découvert un groupe ouvert avec des élus du territoire sans étiquette

Ma maison, c’est la gauche, mais je m’y retrouve au MENID. On travaille sur un projet territorial, on exclut la logique des partis. »

Dimanche 30 août 2020

index

« Je vous souhaite de réussir, a-t-il dit au maire. [...] Vous et mois savons très bien ce qui nous sépare et nous unit. » François Guiffard voit trois grands thèmes à aborder « d'urgence » : l'écologie, la démocratie et la crise économique. Avec ce conseil final très "Saint-Exupérien" de « toujours voir les Douaisiens avec le cœur ».

Dans l'édition locale VDN du 5 juillet 2020

obs

Quant à son positionnement vis-à-vis de Frédéric Chéreau, François Guiffard est catégorique :

« Demain, on va siéger. Demain on va s’opposer mais de façon constructive. S’opposer pour s’opposer n’amène jamais rien de bon. Lorsque les délibérations iront dans le bon sens on les appuiera, on les améliorera. Quand cela ne sera pas le cas, nous nous opposerons ».

Dimanche 28 juin 2020

radioscarpesensee

À l’issue du débat, les candidats avaient une minute d’expression libre. Frédéric Chéreau en a profité pour rappeler « qu’avec François Guiffard, nous avons 95 à 100% de valeurs communes ». Des propos qui ont fait réagir la tête de liste Ensemble Faisons Douai : « Si comme le dit M. Chéreau, nous avons 95 à 100% de valeurs communes, alors j’invite 95 à 100% des électeurs de M. Chéreau à voter pour moi dimanche ».

Débat des municipales le 25 juin 2020

À retrouver sur Radio Scarpe-Sensée

fr3

« Douai n'est pas une ville comme une autre. Ancienne capitale des Flandres, terre de mineurs, ville de Géants, ville de justice. Nous pouvons être fiers de cet héritage mais de cet héritage-là découle une responsabilité : celle de transmettre à nos générations futures, à nos futurs petits Binbin, une ville qui soit solidaire et écologique et une ville qui soit également innovante.

Il est devenu facile de dire que Douai c'était mieux avant, mais ensemble faisons en sorte que Douai soit mieux demain. »

Débat des municipales le 24 juin 2020

index

Avec Ici c’est Douai, l’émission « de politique locale et de campagne » sortie de son chapeau, le candidat arrivé en quatrième position le 15 mars (16,24 %) entend pallier les restrictions imposées aux qualifiés. « Pas de réunions publiques ? Nous trouvons toujours des solutions ! » s’est-il enthousiasmé en s’adressant avec entrain aux Douaisiens « derrière leur écran de téléphone, de PC ou de télé ».

Le 10 juin 2020

obs

« Si le déconfinement est nécessaire, il ne doit pas se faire à n'importe quel prix. S'il est évident que la municipalité prendra toutes les mesures nécessaires pour permettre un accueil sanitaire le plus satisfaisant, nous souhaitons néanmoins soumettre à Frédéric Chéreau, en sa qualité de maire, la mise en place d'un conseil municipal sanitaire et citoyen », souligne François Guiffard, tête de liste Ensemble Faisons Douai aux élections municipales.

Jeudi 7 mai 2020

index

Parti le premier dans la bataille il y a un an et demi, François Guiffard est également le premier à sortir son programme détaillé en vue des municipales de mars prochain. Après une réunion de présentation qui s’est tenue mercredi soir à la salle Gothique de l’hôtel de ville devant près de 200 personnes, ce sont 23 000 livrets qui vont être distribués, « si possible en main propre pour présenter notre démarche aux Douaisiens », confie le candidat.

Le 7 février 2020

index

« J’ai fait le choix de rassembler des gens, des habitants, des citoyens, quels que soient leurs parcours de vie », note François Guiffard. Depuis un an, son équipe a organisé des réunions publiques thématiques où s’est construit ce collectif qui revendique une soixantaine de membres. « C’est la première fois que je m’engage », note Karine Veynachter, mère de famille autoentrepreneuse, qui salue « une démarche collective, citoyenne ».

Le 15 octobre 2019

obs

Depuis six mois il fait campagne. « Nous avons organisé des réunions thématiques dans les différents quartiers de la ville » précise-t-il. Culture, jeunesse, sport, transport, développement durable, logement, santé et action sociale ou encore commerce, citoyenneté et sécurité… Les thèmes ont été divers et variés. « Nous avons récolté 1 638 contributions que ce soit lors des réunions publiques ou sur internet. Samedi à 11h, à la Fonderie, nous rendrons compte des avancées réalisées à l’issue de cette consultation. L’objectif est que les Douaisiens puissent s’approprier l’élection. Nous souhaitons que les habitants puissent s’exprimer mais aussi nourrir le projet municipal et surtout le porter.» Les réunions ont également pour vocation d’amener des habitants à se porter candidat sur la liste emmenée par François Guiffard.« Nous sommes là pour que les gens accèdent à la mairie », reprend le candidat.

Le 27 juin 2019

obs

120 paires d’yeux étaient braqués sur un Douaisien, vendredi 12 octobre. François Guiffard a lancé sa campagne pour les élections municipales de 2020 dans la salle des fêtes de la Clochette. C’était une soirée inédite : pas de conférence solennelle, mais plutôt une fête avec les habitants. Un Festi-meeting comme l’annonçait le candidat, avec des concerts, une buvette, et un discours de 20 minutes debout, micro-cravate épinglé sur la veste.

Le 22 octobre 2018