Communiqué : La santé avant les élections !

🔴COMMUNIQUÉ 🔴

Les Français ne se demandent pas s’il faut maintenir ou non le second tour des élections municipales, mais simplement s’ils pourront continuer de vivre ou non en bonne santé. Voilà où nous en sommes aujourd’hui. Alors comment poursuivre la campagne ? Comment même avons-nous pu maintenir ces élections alors que dans le même temps on annonçait la fermeture exceptionnelle des restaurants, des magasins et des écoles ?

Les résultats d’hier soir ne sont pas représentatifs, c’est un fait. La déclaration du Premier ministre à la veille du scrutin, a complètement changé la physionomie du vote. Avec près de 70 % d’abstention à Douai (du jamais vu pour une municipale !), un message a été envoyé. Il est temps d’en prendre collectivement la mesure.

Je pourrais vous dire combien il est rageant de voir dix-huit mois de campagne, de travail, d’effort et d’abnégation envolés en quelques heures, du fait de cette actualité brutale et inattendue. Je pourrais vous dire combien il est frustrant de se voir voler cette seconde place, car il est évident que la faible participation dans nos quartiers a joué en notre défaveur. Je pourrais vous dire combien j’ai porté jusque dans ma chair l’espoir de changer cette ville, combien j’ai pris de plaisir à vous rencontrer, combien j’ai appris à vos côtés, combien je suis fier de ce collectif citoyen que nous avons su créer. Nous sommes partis de rien, et nous voilà dans les favoris du scrutin (avec 16,24% des voix exprimés). La belle surprise de l’élection c’est nous !

Nous sommes prêts à aller au second tour (s’il le faut dimanche prochain), et encore davantage à recommencer le premier. Mais la priorité est ailleurs. Nous allons vers un pic de l’épidémie. Le corps médical est engagé dans une lutte sans merci face à une menace qui n’a pas de visage, mais un nom désormais connu : le Coronavirus. Chaque jour, chaque heure, cette lutte fait rage. L’heure n’est donc pas à la polémique ni aux querelles politiques, mais à la solidarité.

Demain, nous débattrons, nous nous chamaillerons, nous nous opposerons démocratiquement avec cœur et passion, j’en suis sûr. Mais aujourd’hui, nous devons nous rassembler et soutenir ceux qui se battent pour nos vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.